Côte d’Ivoire / Logements sociaux : lancement d’un vaste projet de 25 000 logements / Robert Beugré Mambé rassure les Ivoiriens : « Il y aura une sélection vigoureuse, personne ne sera exclu. »

1 092

Le Premier ministre ivoirien, Robert Beugré Mambé a procédé, ce jeudi 04 juillet 2024, à Abidjan dans la commune de Yopougon, au lancement des travaux du programme de construction de 25 000 logements sociaux. Cela, en présence des membres du gouvernement et plusieurs Présidents d’Institutions.

Dans l’objective de faire face au déficit de logements en Côte d’Ivoire, le Premier ministre Robert Beugré Mambé a lancé ce jeudi 04 juillet 2024 un vaste projet de 25 000 logements à la cité BAE dans la commune de Yopougon. Ce projet est un programme d’urgence de commande publique, axé sur la réalisation d’immeubles collectifs au cœur des communes du Grand Abidjan et quelques villes de l’intérieur notamment Yamoussoukro, Bouaké, San-Pedro et Korhogo. Ce sont des appartements en immeubles collectifs de type R+9 qui vont être construits pour le compte d’Abidjan et R+4 à l’intérieur du pays à de meilleures conditions et à moindre coût. La construction de ces 25 000 logements se fera en location simple ou en location-vente. Pour le Premier ministre, l’accès à ces logements se fera à des conditions strictes et une sélection rigoureuse pour que personne ne soit exclu.

« Grâce au Président Alassane Ouattara, nous venons vous dire que les solutions aux problèmes du logement en Côte d’Ivoire vont changer radicalement pour le bien des populations », a déclaré le Premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, Robert Beugré Mambé.

En effet, le site de la cité policière de la Brigade anti-émeute (BAE) de Yopougon qui marque le lancement de ce vaste projet, va abriter 3 000 logements sur une superficie de 10 ha. Les premiers bâtiments sortiront de terre dans trois ans maximum. La réalisation est confiée à l’entreprise SOROUBAT et est financée par la BADEA.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Koné a souligné que la Côte d’Ivoire est confrontée à un déficit de logements, estimé à ce jour à 800 000 unités, et si des actions fortes ne sont pas menées, ce chiffre va s’accroître de l’ordre de 80 à 100 000 unités par an. C’est pour faire face à ce déficit que le programme présidentiel de construction de logements sociaux et économiques a été initié en 2011, sous la houlette du président de la République Alassane Ouattara, avec pour objectif la construction de 150 000 unités de logements à l’horizon 2025.

« Pour atteindre cet objectif de 150 000 logements, les besoins de financement sont estimés globalement à près de 6 500 milliards de FCFA, dont il est attendu de l’Etat ivoirien, environ 1000 milliards de FCFA de ressources publiques pour faire face à ses engagements pris en termes de purge des droits coutumiers et de prise en charge des dettes primaires. » ; a ajouté le ministre Bruno Koné.

Pour le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Général Vagondo DIOMANDÉ, avec un coût global d’environ 45 milliards de FCFA dont 23 milliards pour le site de la cité policière de Yopougon, la mise en œuvre de ce projet est une initiative de grande envergure qui s’inscrit dans la vision du renforcement et de modernisation des infrastructures sécuritaires.

Moussa Camara