France / BAMBA Ismaël, directeur technique du club de Villejuif en région Parisienne à propos du football ivoirienne : « En Côte d’Ivoire, malheureusement depuis une quinzaine d’années, on n’exploite pas assez le potentiel des jeunes »

1 912

Directeur technique du club de Villejuif en région Parisienne, BAMBA Ismaël jette un regard sur le football ivoirien dans une interview accordée au site d’informations générales Nasopresse.com.

Présentez-vous aux lecteurs de Nasopresse.com ?

Je m’appelle BAMBA Ismaël, passionné de football depuis mon plus jeune âge et formateur dans l’âme. J’ai été joueur, éducateur sur toutes les catégories des plus jeunes au Senior. Je suis actuellement directeur technique du club de Villejuif en région Parisienne. Cette saison, Je suis également en charge de la catégorie U13 Régional et coach des Séniors Régional 1.

Dies-nous ce qui vous à motiver à être un formateur dans le monde du Football ?

Mon rêve enfant « être footballeur », malheureusement je n’ai pas pu atteindre mon objectif. Malgré cela, j’avais en moi, cette envie d’enseigner, de transmettre mon savoir auprès des jeunes. Mes anciens Coachs Traore Ahmed, Agnagamy, Faouzy Amzal m’ont transmis cette graine.

Avez-vous déjà été un footballeur par le passé ?

Oui bien sûr, j’étais milieu.

Si oui, quels sont les différents clubs dont vous avez joué ?

⁠J’ai débuté à L’EFYM et ensuite je suis partie en France. J’ai commencé en centre de formation au club de Nantes, puis Châteauroux. Ensuite au CFPP à Orly, à l’ACBB à Boulogne Billancourt, puis au Paris FC. J’ai arrêté de jouer en Senior CFA2.

Quel lecture faites-vous du football ivoirien ?

En Côte d’Ivoire, malheureusement depuis une quinzaine d’années, on n’exploite pas assez le potentiel des jeunes.

La CAN 2023 a débuté depuis le samedi passé en Côte d’Ivoire. Croyez-vous à la chance des éléphants à remporter la coupe?

Bien sûr, je crois en cette équipe, leur potentiel. Ils ont toutes leurs chances et cela se passe à domicile. Gasset fait du très bon travail avec ce groupe.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

J’ai créé une association de football, il y a quelques années IB Academy. Je souhaite aider les jeunes qui n’ont pas eu la chance pour le moment d’intégrer de structure professionnelle, qu’ils puissent continuer à s’entraîner et se former gratuitement. Donner au football ce que le football me donne. Mes projets sont énormes pour la jeunesse ivoirienne. Je suis entrain de travailler sur des projets. J’aime entraîner, j’aime transmettre mon savoir aux jeunes mais aussi à mes frères éducateurs. Bientôt, je vais pouvoir  le faire pour mon pays.

Pensez-vous entraîné un club en Côte d’Ivoire ?

Oui, pourquoi pas. Un jour, je viendrai transmettre tout mon savoir aux jeunes ivoiriens. Mais pour le moment je suis en charge de la Direction technique d’un gros club en France, et mon association IB Academy me prennent beaucoup de temps.

Si un jour, la FIF vous sollicite pour entraîner les Eléphants, quel sera votre décision ?

Je réponds oui sans hésiter. Cela serait un honneur pour moi. C’est le rêve de tout passionné et patriote.

Connaissez-vous Didier Drogba, Copa Barri ou d’autres stars ivoiriennes de football ?

J’ai joué avec Copa Barri,  Baki Koné à mon enfance  et j’ai connu à Nantes Emerce fae une belle personne. Drogba, j’ai connu au Mans et son fils Isaac qui a joué Meudon dans le haute Seine 92.

Votre mot de fin ?

Je vous remercie pour cette interview. Nous avons de beaux moments de football qui nous attendent durant la Can. J’espère que la fête sera belle. Je souhaite à tous vos lecteurs une merveilleuse année sportive et professionnelle. Longue vie à vous !!!.

Propos recueillis par

Moussa Camara