Côte d’ivoire / Exposition ERRANCES à ex MACA / Barbara QUINOT veut redonner de l’espoir aux prisonniers à travers la peinture

1 229

Le Pôle Pénitentiaire d’Abidjan (Côte d’Ivoire) inaugure sa programmation artistique avec la première exposition de l’artiste plasticienne française Barbara QUINOT, intitulée ‘’Errances’’. Cette nouvelle a été annoncée par l’artiste-plasticienne française, Barbara QUINOT ce samedi 22 juin 2025 au cours d’une vidéoconférence à Abidjan au Musée de civilisation Adama Toungara d’Abobo.

L’objectif de cette exposition, selon l’artiste-plasticienne française, Barbara QUINOT est de redonner de l’espoir aux prisonniers. Ils pourront venir admirer et échanger avec l’artiste-plasticienne française. Une peinture expressive nourrie de ses sentiments, animée par sa volonté de partage et révélatrice de la complexité de l’être humain. L’Exposition ERRANCES débute le 18 juillet et prend fin le 18 août 2024.

« C’est au cours d’une visite au Pôle Pénitentiaire d’Abidjan que l’idée m’est venu de venir faire une exposition à l’ex-MACA. C’est ainsi que je suis allé voir le régisseur pour parler de mon projet et il a jugé intéressant et il m’a renvoyé vers le directeur du Pôle Pénitentiaire d’Abidjan. Et ce dernier a jugé recevable mon projet, et qui lui semblait très intéressant, et il m’a proposé de le faire le 18 juillet 2024 qui est la journée mondiale du prisonnier. », a expliqué l’artiste plasticienne française, Barbara QUINOT

En effet, l’Exposition ERRANCES va se dérouler à Abidjan et dans d’autres capitales africaine. L’artiste plasticienne française, Barbara QUINOT a prévu trois ateliers par jour dans la paroi de la prison. Pour le temps dédié aux prisonniers d’assister à l’exposition, Barbara QUINOT est en pourparlers avec les responsables pénitentiaires. Et les prisonniers plasticiens peuvent montrer leur talent lors de cette exposition.

Par ailleurs, l’artiste plasticienne française, Barbara QUINOT utilise la gestuelle et la couleur expressive pour traduire sa sensibilité émotionnelle, trait majeur de l’abstraction lyrique pour communiquer des émotions profondes, tout en intégrant des techniques de l’expressionnisme abstrait pour créer des compositions spontanées et dynamiques. À chaque nouvelle peinture, elle chemine pour avancer vers un style unique qui fusionne ces influences pour créer quelque chose de nouveau et de captivant : le Quinotisme, est-il né devant nos yeux ?

Moussa Camara