Côte d’Ivoire / FOMCI 2023 / Souleymane Diarrassouba, ministre du commerce et de l’industrie : « la Foire du Made in Côte d’Ivoire vise à promouvoir les produits fabriqués ou obtenus en Côte d’Ivoire »

1 501

Placé sous le thème : « La qualité du made in Côte d’Ivoire, opportunité d’affaire et facteur de croissance inclusive », la cérémonie d’ouverture de la Foire du Made in Côte d’Ivoire a eu ce mercredi 22 novembre 2023 au Parc d’exposition d’Abidjan dans la commune de Port-Bouët.

La 2ème édition de la Foire du Made in Côte d’Ivoire a ouvert ses portes ce mercredi 22 novembre 2023. Le commissaire général de la FOMCI, Aimé Koizan a souligné que cette deuxième édition de la FOMCI intervient dans un contexte singulier qui aurait pu en compromettre la tenue. En effet, après quelques années d’interruption, ajoute-t-il, la démotivation aurait pu gagner les braves et vaillants entrepreneurs.

« Toutefois, le constat pour cette édition est que le nombre d’exposants est passé de 33 à la première édition, à plus de 100 exposants, soit une hausse de plus de 200%. Ainsi, le défi de la mobilisation a été relevé par une participation significative des acteurs économiques de la plupart des secteurs d’activités. Ce qui démontre l’attractivité de cette plateforme de promotion et de valorisation des produits locaux. L’édition 2023 de la FOMCI est placée sous le thème : « la qualité Made in Côte d’Ivoire, opportunité d’affaires et facteur de croissance inclusive ». Celle-ci se fixe pour objectif principal de mettre en avant les produits et services locaux, en présentant une grande variété de la richesse agricole, culinaire, vestimentaire, cosmétique, technologique, en matériaux de construction et de prestation de services. », a déclaré le commissaire général de la FOMCI, Aimé Koizan

Le ministre du commerce et l’industrie, Souleymane Diarrassouba a indiqué que la FOMCI représente une marque claire de confiance du secteur privé à l’égard de la politique stratégique que mène le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara.

Grâce à cette stratégie industrielle affirmée du Gouvernement, le ministre du commerce et l’industrie a dit que la valeur ajoutée industrielle connaît une augmentation soutenue, avec un taux de croissance en moyenne annuelle de 8,7% entre 2015 et 2022, et une hausse projetée de 15% en 2023, avec une contribution au produit intérieur brut (PIB) de 23%. Cette contribution devrait atteindre 30% à l’horizon 2030.

« La valeur ajoutée de l’industrie manufacturière, quant à elle, s’est accélérée entre 2010 et 2022 à un rythme global de 205,2%, en passant de 1 551 milliards de FCFA en 2010 à 4 733 milliards de FCFA en 2022, avec la production de biens aux standards internationaux grâce au renforcement du dispositif de la qualité (normes rendues d’application obligatoire) et de la lutte contre la fraude et la contrefaçon, et au renforcement de la compétitivité des entreprises industrielles. La production manufacturière permet de satisfaire les besoins de la classe moyenne émergente estimée à 30% et d’exporter vers le reste du monde des produits manufacturiers représentant 20,4% des exportations totales de la Côte d’Ivoire en 2022. La valeur de ces produits est passée de 1 138 milliards FCFA en 2018 à 2 042 milliards FCFA en 2022, soit une hausse de 79,5%. », a martelé ministre du commerce et l’industrie, Souleymane Diarrassouba

Conçue pour servir de plateforme d’exposition des produits et services proposés par les entreprises industrielles, financières, technologiques, artisanales et commerciales implantées en Côte d’Ivoire, le ministre Souleymane Diarrassouba a souligné que la Foire du Made in Côte d’Ivoire vise à promouvoir les produits fabriqués ou obtenus en Côte d’Ivoire et à prendre conscience des défis à surmonter par les différents acteurs, notamment l’Administration publique, le secteur privé et l’ensemble des consommateurs, pour le renforcement du changement structurel de l’économie ivoirienne et l’adaptation conséquente des habitudes de consommation.

Moussa Camara