Côte d’Ivoire / Endettement / Bredoumi Kouassi Soumaila, porte-parole du PDCI-RDA : « L’endettement est désormais au stade de PPTE »

2 564

Le porte-parole du PDCI-RDA, Bredoumi Kouassi Soumaila est revenu ce jeudi 11 avril 2024 à la maison de son parti sur l’endettement de la Côte d’Ivoire au cours d’une conférence de presse qu’il a animé. Ce dossier de la dette qui a fait l’objet de larges débats à l’hémicycle et dans l’opinion publique. Sur cette question, le PDCI-RDA s’est félicité pour sa position à travers son Porte-parole dans toutes ses déclarations.

Aussi, il a adressé son soutien et ses félicitations à ses élus et ses cadres pour leur position et éclairage sur le niveau de l’endettement jamais atteint dans notre pays.

« Les Ivoiriens doivent retenir que notre pays la Côte d’Ivoire est dangereusement endettée et est désormais au stade de PPTE. Le mal de notre dette, c’est qu’elle n’a pas été optimisée pour créer de la richesse et réduire la pauvreté. », a déclaré le porte-parole du PDCI-RDA, Bredoumi Kouassi Soumaila

En effet, autre point saillant de cette conférence de presse était la commercialisation des matières premières, Café-Cacao. Sur ce point qui fait l’actualité concernant ces matières premières agricoles. Le PDCI-RDA persiste en soulignant que les producteurs ont droit à plus de 1500FCFA le kg de Cacao et plus de 275 FCFA le kg de noix de cajou.


« Le Gouvernement a tout fait pour abandonner les producteurs de note pays. Le PDCI-RDA, Parti de lutte pour le progrès des populations rurales arrive pour donner de la joie aux paysans. Nous leur demandons de sanctionner ce pouvoir dans les urnes aux élections présidentielles de 2025, afin de mettre fin à leur gestion qui les méprise et les maintient dans la pauvreté. », a ajouté Bredoumi Kouassi Soumaila, porte-parole du PDCI-RDA

Moussa Camara